Recherche avancée

La Haye > Actualités > Journée internationale de la francophonie >

Journée internationale de la francophonie

Publié le mardi 19 mars 2019

En ce 20 mars 2019, Journée internationale de la francophonie, le Premier ministre, ministre d'État, Xavier Bettel, tient à rappeler l'engagement historique du Luxembourg en faveur de la langue française.

C'est dans la ville de Luxembourg en 1967 que l'Association internationale des parlementaires de langue française (aujourd'hui dénommée Assemblée parlementaire de la francophonie) avait vu le jour. En 1970, le Luxembourg figurait parmi les 21 membres fondateurs de l'Organisation internationale de la francophonie.

Le français aujourd'hui c'est 300 millions de locuteurs et la 5ème langue la plus parlée au monde. Comptant parmi les 3 langues officielles du Luxembourg, elle reste un des principaux vecteurs de communication. "Aux côtés du luxembourgeois, de l'allemand, du portugais, de l'anglais, et de bien d'autres langues encore, le français au Luxembourg contribue à véhiculer l'image d’une nation plurilingue dont nous sommes particulièrement fiers. Une nation qui s'ouvre aux autres, accepte la diversité et prône la tolérance", a déclaré Xavier Bettel à l’occasion de la Journée internationale de la francophonie.

En juillet 2017, l'Assemblée parlementaire de la francophonie célébrait son cinquantenaire à Luxembourg. Lors de son intervention, Xavier Bettel y soulignait que la francophonie était non seulement une communauté linguistique, mais surtout une communauté de valeurs comme la démocratie, les droits de l'Homme et l'État de droit.

Il y a un an, LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse et le Premier ministre assistaient, dans le cadre de la visite d'État en France, au discours prononcé par le président Macron à l'Académie française. Le président y annonçait un certain nombre de mesures destinées à renforcer le rôle du français et du plurilinguisme dans le monde, en améliorant notamment son enseignement en Afrique. Le renforcement du taux de scolarisation constitue une des priorités de la coopération au développement luxembourgeoise avec ses partenaires africains, en particulier le Sénégal, le Niger, le Mali ou encore le Burkina Faso.

Finalement, en octobre 2018, le Luxembourg était représenté en Arménie lors du Sommet des chefs d'États et de gouvernements ayant le français en partage qui a, entre autres, vu l'élection de la rwandaise Louise Mushikiwabo comme nouvelle secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie. Une candidature qui avait été soutenue en amont par le Luxembourg.

Enfin, le Premier ministre assure que, pour garantir la poursuite des efforts engagés en faveur de la francophonie, le Luxembourg accordera une importance particulière à la préparation du prochain sommet, prévu à Tunis en 2020, et qui marquera le cinquantième anniversaire de l'Organisation.

Communiqué par le ministère d'État

Retour