Contributions du Luxembourg à hauteur de 42 000 € pour soutenir les activités de l'OIAC en Syrie et le Centre de chimie et de technologie

Le 17 décembre, lors d'une cérémonie officielle au siège de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), le représentant permanent du Luxembourg auprès de l'OIAC, S.E.M. Jean-Marc Hoscheit et le Directeur général de l'OIAC, S.E. M. Fernando Arias ont signé deux accords de financement pour l’année 2019, par lesquels le Gouvernement du Luxembourg contribuera à hauteur de 42 000 € à un certain nombre de projets et activités majeurs de l'OIAC.

Une première contribution de 25 000 € devra soutenir les activités de l’Équipe d’enquête et d’identification (IIT) par le biais du Fonds d'affectation spéciale pour les missions syriennes de l'OIAC. Une deuxième contribution de 17 000 € sera versée au Fonds d'affectation spéciale de l'OIAC pour soutenir le projet de mise en place du nouveau Centre de chimie et de technologie («ChemTech Center»).

Après la signature des deux accords, S.E.M. l'Ambassadeur Hoscheit a déclaré que les contributions volontaires du Luxembourg de ce jour, affectées, d’une part, au soutien du fonctionnement de l’équipe d'enquête et d'identification afin d'identifier les auteurs de l'emploi d'armes chimiques en Syrie, et, d’autre part, à la mise en place du nouveau Centre de chimie et de technologie, traduisent  le soutien plein et entier du Luxembourg au travail du Directeur général et des personnels de l’OIAC et la confiance dans le professionnalisme, l’objectivité et l’efficacité de cette organisation.

Elles expriment également la conviction profonde du Luxembourg que toute utilisation d’armes chimiques en tout lieu, à tout moment, par quiconque, quelles que soient les circonstances, est inacceptable et toute personne agissant à l’encontre de ces principes fondamentaux devra être appelé à rendre compte de ses agissements.

Le Directeur général a remercié le Gouvernement luxembourgeois pour ces contributions importantes au Fonds d'affectation spéciale pour les missions en Syrie et au nouveau Centre ChemTech de l'OIAC en indiquant que ces deux contributions renforceront les capacités de l’OIAC et des États membres pour parvenir à un monde exempt d'armes chimiques.

Luxembourg Signing Ceremony in Support of OPCW's Syria Activitie
Luxembourg Signing Ceremony in Support of OPCW's Syria Activitie

Dernière mise à jour